Atelier réparation en entreprise?

Proposez-vous des ateliers réparation en entreprise ?

Pensez-vous que c’est organisable ?
Dans une salle de réunion ou vous et/ou chaque participants apporteraient des outils ?

Bonjour
C’est une idée intéressante à laquelle nous avions réfléchie, mais qui n’a, pour l’instant, pas aboutie. La difficulté étant de trouver des points d’entrées dans les entreprises pour proposer ce genre d’atelier. Cela pourrait donc s’envisager si vous avez des pistes. :wink:
Il faudra bien sûr pour cela, que nous reprenions notre activité à la fin de période de confinement.

Bonjour,

Je travaille chez CGI, une société de service en informatique dont l’agence de Lyon se trouve à Vaise, 500 personnes environs.

J’y suis ambassadeur RSE donc bien placé pour initier ce type d’initiative.

Mon inquiétude porte sur le dégradation. En effet, nos salles et mobilier sont en très bon état. Comment bricoler/réparer en s’assurant de ne pas impacter nos tables par des coups, des entailles de cutter ou brulures de fer à souder ?

Nous ne sommes pas non plus à l’abris de blessures accidentelles, une assurance particulière est-elle nécessaire ?

Et vous seriez en mesure d’apporter le matériel nécessaire, outils et appareils de mesure ?

Voilà pour mes premières questions.

1 J'aime

Concernant les conditions d’intervention, il est vrai que lors des réparations, il n’est pas exclu que l’on puisse endommager le plan de travail sur lequel nous intervenons. Mais il existe des protections adaptées que nous pouvons prévoir.

Comme nous réalisons déjà des ateliers extra muros dans les MJC , Centre sociaux, etc…nous sommes assurés pour ce genre de situation. Je vous avouerai que n’étant pas un expert en assurance, c’est un sujet sur lequel il faudrait peut être revenir, le moment venu.

Nous privilégions les transports en mode doux. On est donc obligé de faire léger. Nous intervenons avec des mallettes d’outillage avec tournevis, pinces, multimètres, qques consommables. Le matériel de premier secours!

Pour terminer, je reviens juste sur votre première question

Notre premier objectif est de lutter contre l’obsolescence, programmée ou non, et contre les DEEE, en démontrant qu’il est tout à fait possible de réparer les appareils de la vie courante avec quelques outils, un peu d’habileté et d’observation. Nous voulons sensibiliser les personnes à ne pas jeter un objet, sans avoir fait un diagnostic et tenter de le réparer. Nous les aidons pour cela, avec nos ateliers de co-réparation.

1 J'aime

Merci pour ce retour.

Comment peut-on avancer sur ce sujet pour que je le propose à mon responsable ?

Pouvez-vous me préparer un devis pour un atelier d’1h30 un midi en semaine ?
Quelle serait la limite en nombre de participant ?

Pour le nombre de participants, en général on limite à 8 pour 2 animateurs.
Pour la suite, je vous propose de passer en message direct pour poursuivre cette conversation.